LE POLYPE INTRA-CORDAL : UNE VARIANTE CLINIQUE A RECONNAITRE ?

Bruno Coulombeau*, Romain Pérouse*, L.Chalabreysse*, Marie-Agnès Faure**

* Lyon-Vénissieux, ** Paris

Le polype de la corde vocale est une pseudo-tumeur inflammatoire du larynx, dont la présentation classique n’est plus à faire. Il se caractérise principalement par l’existence spécifique d’exsudats fibrineux organisés en réseau lâche ou en mottes, bordés par des fentes vasculaires néoformées. La muqueuse recouvrant le polype est habituellement plus ou moins altérée, l’ensemble de ces constatations en imposant la résection en bloc aux micro-instruments lorsque la solution chirurgicale est retenue.

Les auteurs présentent deux cas cliniques dans lesquels la présentation initiale en vidéo-stroboscopie a été celle d’une lésion intra-cordale de type kystique, revêtant cependant des caractéristiques inhabituelles. L’abord chirurgical a été réalisé selon une cordotomie, la muqueuse de recouvrement apparaissant normale. Après dissection, la lésion est chaque fois apparue comme présentant l’aspect typique de motte fibrinoïde d’un polype, observation confirmée par l’étude anatomo-pathologique. Dans ces cas, la résection a finalement été conduite sans perte muqueuse.

L’étiopathogénie particulière de ces lésions est discutée, ainsi que son implication dans l’évolution atypique observée dans l’un des cas après un traitement homéopathique, alternative thérapeutique possible en cas de contre-indication ou refus de la chirurgie.

2006_07

LE POLYPE INTRA-CORDAL : UNE VARIANTE CLINIQUE A RECONNAITRE ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *