UN PIONNIER DE LA RECHERCHE EN VOIX CHANTEE : MANUEL GARCIA JUNIOR

Michèle Castellengo

Laboratoire d’Acoustique Musicale, Paris

Manuel Garcia junior a vécu de 1805 à 1906. Né en Espagne, il a passé une grande partie de sa vie en France où il est surtout connu pour sa célèbre méthode de chant. Mais ce fut aussi un chercheur pluridisciplinaire avant la lettre, dont l’intelligence et la perspicacité prennent, avec le recul, une dimension insoupçonnée.

Son œuvre marque un tournant à la fois dans la pédagogie du chant, dans la compréhension du fonctionnement du larynx et plus particulièrement des “ registres ”, ainsi que dans l’identification des éléments constitutifs du timbre de la voix chantée.

Nous proposons, à la lumière des connaissances actuelles, une relecture de l’œuvre de Garcia, en le resituant dans le corpus de connaissances de l’époque. L’analyse des mémoires produits par les médecins entre 1830 et 1850 qui s’affrontaient sur l’interprétation du fonctionnement du larynx dans la production des registres, et celle des méthodes de chant – depuis la méthode dite “du Conservatoire”, jusqu’à celles de Dupré et Faure – permettra de prendre la mesure de l’évolution rapide des esprits après les observations de Garcia. Il fut le premier à observer le larynx au moyen d’un miroir pendant l’acte du chant, et à donner une description claire des fameux registres. Mais de cette époque datent aussi les prémisses d’un divorce entre “ scientifiques ” et “ chanteurs ” qu’il serait temps de dissiper aujourd’hui.

Le centenaire de la naissance de Manuel Garcia a été célébré l’année passée en Angleterre où il a fini sa vie, entouré de la plus haute considération. En célébrant celui de sa mort nous redécouvrons un grand esprit.

 

(L’auteur a refusé la mise en ligne de sa présentation)

UN PIONNIER DE LA RECHERCHE EN VOIX CHANTEE : MANUEL GARCIA JUNIOR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *