ACTUALITE SUR LA REINNERVATION DES PARALYSIES LARYNGEES EN FERMETURE

Jean-Paul Marie*, Patrick Magnier*, Isabelle Navarre*, Géraldine DeBono*, Virginie Woisard**, Eric Vérin*

*CHU Rouen

**CHU Toulouse

jean-paul.marie@chu-rouen.fr

Dans les paralysies laryngées unilatérales, responsables de dysphonie, la réinnervation par l’anse de l’hypoglosse, éventuellement associée à un geste de médialisation transitoire, permet la récupération d’une voix normale, même dans les cas difficiles de résection carcinologique du nerf récurrent ou du nerf vague.

Dans paralysies laryngées bilatérales en fermeture, responsables de dyspnée, la réinnervation sélective bilatérale par une racine du nerf phrénique et des branches de l’hypoglosse permet d’améliorer la ventilation sans dégrader la voix.

Les résultats obtenus chez les 6 premiers patients seront présentés.

 ( L’auteur a refusé la mise en ligne de sa publication )

ACTUALITE SUR LA REINNERVATION DES PARALYSIES LARYNGEES EN FERMETURE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *