PARALYSIE DU NERF LARYNGE SUPERIEUR: PATHOLOGIE SOUVENT IGNOREE

Jean Abitbol, Patrick Abitbol, Jean-Jacques Maimaran

Paris

abitbolj@noos.fr

On distinguera trois points sur ce thème :

1- la gêne clinique que nous observons et savoir y penser :

Dysphonie dans les aigues

Raclement de gorge pendant la phonation avec toux également

après avoir parlé 10 à 15 minutes

Toux chronique différente de la toux du reflux gastrique (souvent associée)

2- le diagnostic par stroboscopie qui est aujourd’hui un atout essentiel (shift)

Retard de vibration d’une corde vocale par rapport à l’autre

Sons bitonaux sur certaines fréquences

Larynx orienté dans le sens de la PLNS

3- le diagnostic différentiel :

Bien différent de : MTD (Muscle Tension Dysphonia)

Paradoxical vocal cord motion entraînant spasmes laryngés que l’on observe

Souvent dans la PLNS

4- Illustration par 2 cas cliniques

04_abitbol
PARALYSIE DU NERF LARYNGE SUPERIEUR: PATHOLOGIE SOUVENT IGNOREE

2 commentaires sur “PARALYSIE DU NERF LARYNGE SUPERIEUR: PATHOLOGIE SOUVENT IGNOREE

  • 29 décembre 2021 à 15 h 07 min
    Permalink

    Bonjour
    Je suis un homme de 49 ans opéré d’un né TT le 16/12/2021 dernier pour cause de GMHN pré toxique.

    A ce jour je n’ai plus du tout d’aigu et plus de voix portée alors que j’ai un souffle correct , une vibration des cordes vocales en M0 bonne. En M0 et M1 je parviens à parler et me faire comprendre . J’évite le forçage vocal et fait quelques exercices de la paille.

    J’écume toutes les revues scientifiques sur le sujet et bien souvent , c un sujet « ignoré » d’autant plus chez les hommes qui par nature ont une voix bien plus grave voire rauque.

    C très invalidant à mon niveau car je chantais et la , c impossible. Comment puis-je sensibiliser mon ORL à ce sujet pour qu’il fasse le diagnostic de l’atteinte du NLS ?

    Y’a t’il un consensus sur diagnostic clinique à faire valoir ?

    L’incidence sur ma vie professionnelle sera importante… je suis manager d’équipe de 30 personnes et ma voix est un de mes outils de travail.

    Je vais je pense en référer à la médecine du travail mais avec le diagnostic ORL posé ce serait vraiment plus simple. Comment distinguer une parésie d’une paralysie du NLS ?

    Bien cordialement
    Olivier

  • Alexia Mattei
    29 décembre 2021 à 17 h 54 min
    Permalink

    Monsieur,
    Vous pouvez vous rapprocher de votre ORL ou d’un phoniatre / laryngologiste de votre région pour envisager la réalisation d’un Electromyogramme des muscles crico-thyroidiens, innervés par le NLS.
    Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.