ANALYSE DE LA POSTURE AU COURS DE L’EFFORT VOCAL

Aude Lagier (1), Marianne Vaugoyeau (2), Thierry Legou (1), Alain Ghio (1),
François Le Huche, Christine Assaiante (2), Antoine Giovannni (1)

(1) : Laboratoire Parole et Langage, CNRS Aix en Provence, Université de Provence

(2) : Laboratoire de neurosciences intégratives et adaptatives, CNRS Marseille,
Université de Provence

antoine.giovanni@ap-hm.fr

Introduction 

L’objectif de l’étude était d’évaluer les modifications posturales et vocales au cours d’une tâche de communication en environnement défavorable (effort vocal).

Matériels et méthodes 

Cette étude expérimentale a analysé le comportement vocal et postural de 20 femmes de 20 à 43 ans indemnes de problèmes posturaux, vocaux ou auditifs. Les sujets devaient énoncer des nombres à un auditeur. Les conditions défavorables à la communication étaient la distance de l’auditeur et le bruit ambiant. Les modifications posturales segmentaires ont été enregistrées par un système numérique infrarouge 3D et d’analyse du mouvement (système SMART). Les modifications vocales étaient évaluées par des paramètres acoustiques objectifs et par électroglottographie.

Résultats 

L’étude a montré l’existence de modifications posturales contemporaines de l’effort vocal. Ces modifications posturales anticipent la production vocale (300 à 500 ms), et sont d’autant plus amples que l’environnement est plus défavorable (donc que l’effort vocal est plus important) (Z=-3.920, p<0.001).

Discussion 

Le concept de forçage vocal et ses relations avec la posture, la voix et le ressenti du sujet sont revus sur la base de ces résultats. L’effort laryngé n’est pas seul impliqué dans l’effort vocal, il fait partie d’une stratégie comportementale globale visant à améliorer l’efficacité de la communication.

01_lagier

ANALYSE DE LA POSTURE AU COURS DE L’EFFORT VOCAL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *