PLACE DE LA PHONOCHIRURGIE DANS L’HEMATOME DE LA CORDE VOCALE

A PROPOS DE 100 CAS

Jean Abitbol*, Patrick Abitbol*, Jean-Jacques Maimaran**

* 1 rue Largillière, 75016 Paris

** 147 avenue Malakoff, 75116 Paris

voice.abitbol@noos.fr

Objectifs

Sur 100 cas : 86 cas sont unilatéraux, 14 cas bilatéraux. Le point fondamental est la conservation ou non de la vibration de la corde vocale où siège l’hématome. Le pronostic dépend uniquement de la stroboscopie qui est l’examen clef de cet incident de la corde vocale

Matériel et méthodes

Les auteurs présentent 100 cas d’hématome cordale. 14 hématomes bilatéraux, et 86 unilatéraux. 68 cas de forçage vocal dans la période prémenstruelle. Ces hématomes sont prévisibles lorsque l’on observe des microvarices cordales lorsqu’ils sont perpendiculaires au bord libre cordal, et toujours turgescent avant les règles. 8 cas de “cri vocal pendant le match” : 7 hommes et 1 femme (après le mondial de football). 9 cas de forçage vocal : 2 hommes et 7 femmes. 7 cas post traumatique par choc direct (5 hématomes bilatéraux): 4 hommes et 2 cas chez la femme post-intubation en période prémenstruelle. Enfin après éternuement violent et toux invalidantes. Ces pathologies sont toujours associées à une activité vocale importante (sauf dans le cas des traumatismes directs post intubation  ou impact direct par cou laryngé externe) L’observation se fonde sur 3 points capitaux :

1-La stroboscopie sur tout le registre

2-Le Voice Handicap Index (VHI)

3-La date de l’incident

Résultats

Pour les 86 cas d’hématomes unilatéraux : 62 cas avec vibrations conservées et 24 cas sans vibrations. Pour le 14 cas d’hématome bilatéraux : 10 cas de vibrations conservées et 4 cas sans vibrations.

Tous ont eu un traitement médical.

35 cas ont du subir une intervention : (VHI 10  supérieur à 25/40)

*soit 15 à 30 jours après l’incident

  Evacuation de l’hématome

  Evacuation de l’hématome sur un pseudomyxome rigidifié et connu.

*soit 6 à 12 mois après l’hématome du fait de complication de celui-ci :

  polype angiomateux

  sulcus vocalis et fibrose cordale

  œdème de l’espace de Reinke

  nodule hémorragique

sur 62 cas d’hématome unilatéraux avec vibration conservée : 14 cas de  phonochirurgie

sur 24 cas sans vibration : 18 cas de  phonochirurgie

sur 10 cas d’hématome  bilatéraux avec vibrations : pas de phonochirurgie

sur 4 cas sans vibrations : 3 cas de phonochirurgie

Conclusions

Cette étude montre l’importance du traitement médical d’urgence chez les professionnels de la voix, la nécessité d’un traitement cyclique chez la femme en cas de microvarices des cordes vocales, la prise en charge d’une rééducation vocale et d’un coaching vocal avec test par Voice Handicap Index en fin de thérapie.

15_abitbol

PLACE DE LA PHONOCHIRURGIE DANS L’HEMATOME DE LA CORDE VOCALE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *