RESULTATS PHONATOIRES APRES REINNERVATION DES PARALYSIES LARYNGEES BILATERALES

Jean Paul Marie, S Daoud, Ph Brami, G Debono, E Verin

Service d’ORL & Chirurgie Cervicofaciale, Hopital Ch Nicolle, CHU Rouen, 
Laboratoire de Chirurgie Expérimentale UPRES EA 3830 GRHV, IFRMP 23,
Université de Rouen

Jean-Paul.Marie@chu-rouen.fr

Dix patients présentant une paralysie laryngée bilatérale en fermeture ont été inclus dans un protocole prospectif de réinnervation sélective bilatérale (par la racine supérieure d’un nerf phrénique et les branches thyrohyoidiennes des nerfs hypoglosses – PHRC). Six patients ont un recul supérieur à un an. Huit sont décanulés (recul inférieur à 6 mois chez des patients préalablement trachéotomisés), mais une aryténoidectomie complémentaire a été réalisée dans un cas. Une abduction aryténoidienne active est observée chez plusieurs patients. Aucun ne fait de fausse routes. Sur le plan phonatoire, la voix a été préservée ou améliorée dans 8/10 cas (questionnaire, VHI 10 et 30). Le temps maximal phonatoire a été préservé ou amélioré dans 9/10 cas, l’intensité augmentée dans 6 cas. Le F0 était préservé.

En conclusion, la réinnervation des paralysies laryngées bilatérales permet, en améliorant la dyspnée, de préserver ou d’améliorer la voix.

14_marie

RESULTATS PHONATOIRES APRES REINNERVATION DES PARALYSIES LARYNGEES BILATERALES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *