VOIX ET VIEILLISSEMENT CHEZ LA FEMME

Pierre-Olivier VEDRINE 1,2, Sébastien CHRISTIAN 1

1 Unité de Phoniatrie, Service ORL, Centre Hospitalier Général, Cannes

2 Unité de Phoniatrie, Service ORL, Centre Hospitalier Princesse Grace, Monaco

vedrine@yahoo.fr 

Introduction

La voix du sujet âgé diffère de celle de l’adulte jeune, suggérant des modifications anatomiques et physiologiques au cours du vieillissement. Chez les patients de plus de 60 ans, la modification  du timbre, de l’intensité et/ou de la hauteur de la voix est estimée à 12 à 35%.

Le but de ce travail était de mettre en évidence les modifications de la voix en fonction de l’âge et du milieu environnemental chez la femme.

Patients et Méthodes

Trois groupes ont été constitués : groupe N°1, 17 femmes jeunes, moyenne d’âge 28,5 ans (20-35) ; groupe N°2, 27 femmes de plus de 60 ans qui gardent une activité socioculturelle, moyenne d’âge 74,9 ans (61-98) ; groupe N°3, 16 femmes de plus de 60 ans demeurant en maison de retraite, moyenne d’âge 82 ans (67-98). Nous avons réalisé une étude des caractéristiques vocales de façon subjective et objective : échelle GRBAS, VHI, F0, TMP, Jitter, Shimmer, HNR, dynamique tonale et dynamique de l’intensité, DSI.

Résultats

L’évaluation par l’échelle GRBAS permet de retrouver 5 dysphonies sur 27 (18,5%) dans le groupe 2, 5 sur 16 (31,2%) dans le groupe 3 et aucune dans le groupe 1. La raucité est le caractère le plus fréquent.

L’étude des paramètres vocaux retrouve dans la population de plus de 60 ans : une baisse de la F0 (p<0,005), une=”” augmentation=”” du=”” jitter=”” et=”” shimmer=”” p=”” 0=”” 05=”” 001=”” baisse=”” tmp=”” 01=”” des=”” dynamiques=”” tonale=”” de=”” l=”” intensit=”” dsi=””>

L’analyse du VHI retrouve une gêne fonctionnelle, émotionnelle ou physique chez un seul des 17 sujets du groupe 1(5,8%), 9 des sujets du groupe 2 (33%) et 7 des sujets du groupe 3 (43%). L’analyse comparative des patientes du groupe 3 par rapport à celles du groupe 2 retrouve une baisse significative du TMP (p<0,05), de=”” la=”” dynamique=”” l=”” intensit=”” p=”” 0=”” 05=”” et=”” du=”” dsi=””>

Conclusion

Le vieillissement vocal de la femme se caractérise par une diminution de la projection de la voix, une baisse du TMP et une raucité de la voix.

Ce processus de vieillissement peut avoir des conséquences sur la vie quotidienne de ces patientes âgées et entraîner une altération progressive des capacités de communication.

Les moyens de détecter ce processus de vieillissement seraient une analyse perceptive par l’échelle GRBAS complétée si besoin par une analyse objective des paramètres vocaux.

La thérapeutique à mettre en œuvre repose essentiellement sur la rééducation orthophonique, qui permet d’améliorer les paramètres vocaux. La chirurgie des cordes vocales sera réservée à certains cas plus particuliers.

Associés à cette rééducation, il faut souligner également l’importance de la qualité de l’environnement social, culturel et des activités physiques, qui semblent jouer un rôle dans la “dynamique” de chaque patient et influencer la qualité de la voix et donc des capacités de communication qui sont les garantes d’un vieillissement de qualité.

 

11_vedrine
VOIX ET VIEILLISSEMENT CHEZ LA FEMME

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *