EVALUATION DE LA VOIX ET DE LA QUALITE DE VIE APRES CORDECTOMIE AU LASER CO2

Haïtham Mirghani1&2, Lise Crevier-Buchman1&2, Stéphane Hans1&2, Stéphanie Borel1&2, Madeleine Ménard1, Daniel Brasnu1&2, Jacqueline Vaissière2

1Service d’ORL et de chirurgie de la face et du cou, Hôpital Européen G.Pompidou, Université René Descartes-Paris V, Paris.

2Laboratoire de Phonétique et de Phonologie, CNRS UMR 7018 Paris.

mirghani_fr@yahoo.fr

Objectifs

Evaluer l’évolution de la qualité vocale et de la qualité de vie chez les patients traités par cordectomie de type I au laser  CO2 par voie endoscopique.

Matériel et méthodes

Il s’agit d’une étude prospective longitudinale concernant 7 patients masculins (âge moyen 61.5 ans [49-83 ans]) atteints d’une lésion leucoplasique glottique traités en première intention par cordectomie de type I, par voie endoscopique au laser CO2.

Les patients étaient enregistrés en préopératoire et en post opératoire à 1, 3, 6 et 12 mois. Les paramètres acoustiques (F0, Jitter, Shimmer, noise to harmonic ratio NHR) ont été mesurés avec le MDVP de Kay Elemetrics. L’évaluation est complétée par la mesure des paramètres temporels (TMP et débit phonatoire) et des paramètres d’évaluation perceptive sur l’échelle de qualité vocale (GRBAS). La qualité de vie est appréciée sur une échelle d’autoévaluation (VHI).

Résultats

Les paramètres acoustiques sont aggravés en postopératoire : F0 : 172/158 (NS : p=0.6) ; Jitter : 2.4/3 (NS : p=0.5)  ; Shimmer :6.9/8.7 (NS : p=0.4)   ; NHR : 0.16/0.26 (NS : p=0.07)   . Les évaluations temporelles sont stables : TMP :10/9 (NS : p=0.3)   ; débit phonatoire : 131/136 (NS : p=0.4). Par contre les évaluations perceptives s’améliorent sur 12 mois (G : 2.3/1.1(p<0.002)  ; R :2.2/1.4 (p<0.05)  ; B :1.6/0.5 (p<0.0005) ; S :1.2/0.4 (NS : p=0.1)), ainsi que l’autoévaluation du handicap vocal : VHI total (46/17p<0.05).

Conclusion

Les cordectomies de type I entraînent des modifications acoustiques qui correspondent à l’altération de la fonction vibratoire des plis vocaux. Cette aggravation est plus marquée au 3èmemois postopératoire et s’améliore à 6 mois. Par contre les conséquences phonatoires ne semblent pas avoir de retentissement sur l’appréciation de la qualité et du vécu vocal.

01_mirghani

EVALUATION DE LA VOIX ET DE LA QUALITE DE VIE APRES CORDECTOMIE AU LASER CO2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *