LE PARTITUROGRAMME UN (NOUVEL) OUTIL DANS L’EVALUATION DU PROFIL VOCAL DES ROLES D’OPERA. ESSAI DE REFLEXION A PARTIR DE DEUX ROLES DU REPERTOIRE BELLINIEN

Jean-Philippe Epron1, Bruno Coulombeau2, Franco Fussi3

1  Thonon les Bains,

2  Lyon

3 Ravenna, Italie

orlduchablais@orange.fr

Les rôles de Norma et d’Amina de la Somnambule ont été composés par Vincenzo BELLINI en 1830-1831 pour la même chanteuse, à la même période de sa carrière. Toutefois, ces rôles ont par la suite été dévolus à des voix extrêmement différentes : si Norma est restée aux soprani dramatiques, Somnambule a été traditionnellement reprise par des soprani légers, qui ne se sont jamais aventurées dans le rôle de Norma.

Rares ont été les chanteuses qui ont abordé ces deux rôles au même stade de leur carrière.

Nous avons utilisé le partiturogramme défini par Franco FUSSI, pour définir le profil vocal de ces deux rôles, aborder leurs différences, qui ne se résument pas à un problème de tessiture.

Nous avons touché les limites de cette analyse et nous sommes interrogés sur les moyens de la compléter afin de mieux définir la typologie vocale d’un rôle.

09_partitutogramme

LE PARTITUROGRAMME UN (NOUVEL) OUTIL DANS L’EVALUATION DU PROFIL VOCAL DES ROLES D’OPERA. ESSAI DE REFLEXION A PARTIR DE DEUX ROLES DU REPERTOIRE BELLINIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *