BIOMECANIQUE LARYNGEE ET GRANULOME POSTOPERATOIRE IMMEDIAT

A PROPOS DE 31 CAS

Jean Abitbol, Patrick Abitbol,  Jean-Jacques Maimaran

PARIS

abitbolj@noos.fr

Comprendre et éviter le granulome après microchirurgie par Laser Co2, présent au 8iéme jour postopératoire dans prés de 21 % des cas de lésions  situées sur le bord inférieur libre de la corde vocale.

Sur une série de 200 microchirurgies laryngées endoscopiques opérées par Laser Co2 :

-100 lésions situées sur le bord libre, à sa partie supérieure ou interne, on note 2 granulomes.

-100 lésions situées sur le bord libre, à sa partie inférieure, on note 21 granulomes.

Ceci montre l’importance de la localisation de la lésion et de la chrono-cinétique laryngée en phonochirurgie.

Cette constatation pose la question de la biomécanique laryngée dans la cicatrisation postopératoire en phonochirurgie et la conduite à tenir sur le plan de la stratégie d’orthophonie pré-opératoire et celle de l’approche chirurgicale.

L’apport de la laryngoscopie à haute vitesse a été d’un apport exceptionnel pour comprendre la formation des granulomes situés sur le bord libre inférieur de la corde vocale.

A la suite des travaux de Ford, Titze et Giovanni sur la biomécanique laryngée, le pourcentage important de ces cicatrisations hypertrophiques type granulome, nous impose de réévaluer la stratégie des lésions situées dans cette région cordale, particulièrement sensible et tributaire de la mécanique laryngée.

2011_20

BIOMECANIQUE LARYNGEE ET GRANULOME POSTOPERATOIRE IMMEDIAT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *