ECHELLES FONCTIONNELLES ET D’AUTO-EVALUATION DE LA DYSPHAGIE

Lauren Paillusseau, Doriane Corthay, Christophe Tessier, Stephanie Borel,
Lise Crevier-Buchman

Unité Voix, Parole Déglutition, service ORL, HEGP, Paris

laurengarnier2006@yahoo.fr, dcorthay@hotmail.fr

Objectifs : Notre étude s’inscrit dans une démarche d’amélioration de l’évaluation de la dysphagie et a pour objectif de dégager l’intérêt à utiliser une échelle d’autoévaluation en complément du bilan fonctionnel de la déglutition.

Matériel et méthodes : Nous avons procédé en deux temps: enquête auprès de 16 orthophonistes sur leur pratique des bilans de la déglutition et étude comparative de deux échelles d’autoévaluation (DHI et EAT-10) sur une population de 30 patients dysphagiques.

Résultats : ils ont montré que les échelles d’autoévaluation choisies permettent l’obtention de données quantitatives comparables aux informations objectives du bilan fonctionnel COLP-FR-G. Nous pouvons conclure que le ressenti du patient corrobore l’estimation clinique de la sévérité de la dysphagie. Les résultats ont également mis en évidence que d’une part, les deux échelles apportent des informations similaires entre elles du point de vue de leur contenu, d’autre part qu’elles sont toutes deux sensibles à l’évolution des données objectives. Cependant, les résultats n’ont pas pu montrer si l’une des échelles est plus pertinente que l’autre en fonction d’une étiologie ORL ou neurologique.

Conclusions : Le DHI et le EAT-10, associés à l’utilisation du bilan fonctionnel COLP-FR-G pour évaluer la dysphagie présentent donc plusieurs avantages : cotation facile, rapidité de passation, diversité d’étiologies prises en compte, score global facilement transmissible entre professionnels de santé. Ainsi, leur utilisation lors du bilan de la déglutition serait à encourager dans la pratique clinique des orthophonistes.

2011_02

ECHELLES FONCTIONNELLES ET D’AUTO-EVALUATION DE LA DYSPHAGIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *