L’ORIGINE FONCTIONNELLE DE LA DYSPHONIE SPASMODIQUE EST-ELLE ENVISAGEABLE

F. Le Huche

Paris

flehuche@orange.fr

L’évolution après traitement par la toxine botulique et/ou par la rééducation fonctionnelle semble plaider en faveur de cette hypothèse. Celle-ci cependant, suscite en général une certaine réticence, en particulier de la part des neurologues, réticence qui mérite réflexion.

Parallèlement à la reconnaissance des laryngopathies dysfonctionnelles qui actuellement en ORL ne fait plus guère de problème, ne peut-on prévoir la reconnaissance générale prochaine de neuropathologies dysfonctionnelles s’appliquant en particulier au domaine des dystonies de fonction ?

L’ORIGINE FONCTIONNELLE DE LA DYSPHONIE SPASMODIQUE EST-ELLE ENVISAGEABLE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *