UN CURIEUX CAS CLINIQUE DE DYSPHONIE EN VOIX CHANTEE

DYSPHONIE SPASMODIQUE DU CRICO-THYROÏDIEN

Yves Ormezzano

74, rue Vaneau, 75007 Paris

orl@ormezzano.fr

Nous présentons le cas clinique d’une chanteuse lyrique professionnelle qui, depuis plusieurs années, a perdu des notes dans le haut de sa tessiture en voix chantée, ce qui pose de plus en plus de problèmes dans le choeur professionnel où elle exerce. Aucune cause classique n’a pu être retenue (technique, hormonale, etc). Peu à peu, s’est installée une nette limitation de ses possibilités de conduite mélodique dans l’aigu de sa voix alors que dans le grave, en mécanisme 1 la voix chantée est conservée. En voix parlée, l’aigu est présent mais mal contrôlé.

Aucune médication n’a été efficace, une prise en charge orthophonique bien conduite n’a pas réussi à modifier le comportement vocal, et a été envisagé une atteinte dystonique laryngée du muscle crico-thyroïdien dont le diagnostic a été confirmé par enregistrement électromyographique.

2011_06

UN CURIEUX CAS CLINIQUE DE DYSPHONIE EN VOIX CHANTEE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *