APPORT DE LA REEDUCATION ANS LA REINSERTION SOCIALE DU TRANSSEXUEL

Sênami Atrokpo  (1), Marina Robert (1), Marie- Claude Allali (2),  Julie Mauclair (3), Peggy Gatignol (1)

(1) Service ORL et de chirurgie de la face et du cou, Hôpital Pitié Salpêtrière 75013 PARIS

(2) Service ORL et de chirurgie de la face et du cou, Hôpital Foch 92000 Suresnes

(3) Université Paris Descartes, UFR de Mathématiques et Informatique ,45 Rue des Saints Pères 75006 Paris

peggy.gatignol@psl.aphp.fr

Introduction : La rééducation vocale des transsexuelles (hommes devenues femmes) consiste essentiellement à modifier les caractéristiques acoustiques de leur voix. Mais la voix seule ne suffit pas  à déterminer l’identité d’une personne.

Patients et Méthodes : Les voix des 6 patientes ont été enregistrées dans différentes modes de passation – lecture simple, lecture et comptage projeté, voix d’appel (poitrine et tête), voix chantée et voix conversationnelle – afin de recueillir un maximum de données au plus près des situations discursives de la vie quotidienne et d’obtenir un échantillon exhaustif des possibilités vocales des transsexuelles.

Résultats : Les résultats obtenus mettent en exergue que, malgré la rééducation, les voix restent dans les normes de tonalités de références masculines. Des progrès sont notables mais au prix d’une rééducation au long cours  qui se heurte à des limites physiologiques.

Les résultats du jury d’écoute révèlent qu’il est possible d’avoir la perception d’une voix masculine mais pourtant d’assigner une identité féminine et donc contraire à une personne notamment sur la base d’éléments non verbaux. Ces données restent toutefois à nuancer car on constate également que des aspects non verbaux masculins couplés à une voix perçue comme masculine peuvent être rapprochée d’une identité féminine.

Conclusion : A travers les témoignages et les enregistrements audios et vidéos des patientes, nous avons tenté de montrer que l’orthophonie joue un rôle important dans l’insertion sociale du sujet et  que la rééducation ne devrait pas se limiter pas aux seuls aspects acoustiques vocaux mais comporter également des aspects plus pragmatiques issus de la communication non verbale.

APPORT DE LA REEDUCATION ANS LA REINSERTION SOCIALE DU TRANSSEXUEL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *