CLASSIFICATION DES CORDECTOMIES LASER DES CANCERS GLOTTIQUES

Yaniv Hamzany 1-2, Yakov Schvero 2, Stéphane Hans 1-3, Lise Crevier Buchman 1-3, Marie Claude Monfrais Pfauwadel 1-3, Daniel Brasnu 1-3

1 Service d’ORL et de Chirurgie Cervico-faciale. Hôpital Européen Georges Pompidou. Université Paris Descartes , Sorbonne Cité. AP-HP. 20, rue Leblanc. 75015 Paris. France.

2 Department of Otolaryngology- Head and Neck Surgery, Rabin Medical Center,  Sackler Faculty of Medicine, Tel Aviv University. Israël.

3 Laboratoire de Phonétique et Phonologie , CNRS UMR 7018.

daniel.brasnu@egp.aphp.fr

Objectifs : La Société Européenne de Laryngologie (ELS) a proposé en 2000 une classification des cordectomies réalisées par voie transorale endoscopique au Laser en 5 groupes. Cette classification permet l’analyse comparative des résultats oncologiques et  de la voix. Un nouveau groupe (cordectomie de type VI) a été ajouté en 2007 pour les tumeurs provenant de la commissure antérieure. Cette classification a été acceptée et utilisée par la majorité des équipes. Selon notre expérience, nous avons constaté que nous pratiquions des cordectomies plus ou moins étendues le long du pli vocal selon les extensions tumorales.  Nous proposons une sous classification qui prend en compte l’étendue de la résection du pli vocal membraneux et  cartilagineux.

Résultats : La sous classification proposée est la suivante : le pli vocal est subdivisé en trois parties, antérieure (a), moyenne (m) et postérieure (p).  La partie membraneuse du pli vocal de la commissure antérieure au processus vocal exclu, correspond à la partie antérieure (a) et moyenne (m) du pli vocal. La partie postérieure (p) correspond au processus vocal. Par exemple, une cordectomie de type I réséquant la partie antérieure du pli vocal membraneux serait intitulé type I-a. Une cordectomie de type III réséquant la partie moyenne du pli vocal et le processus vocal serait intitulée type III m-p. Une cordectomie de type IV réséquant la totalité du pli vocal membraneux et préservant le processus vocal resterait un type IV mais deviendrait IV – p si le processus vocal est réséqué.

Conclusion : Cette proposition de sous classification des cordectomies vient en complément de la classification de l’ELS et permet de définir plus précisément la résection réalisée en tenant  compte du processus vocal. 

14

CLASSIFICATION DES CORDECTOMIES LASER DES CANCERS GLOTTIQUES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *