L’EMG : UN OUTIL DE DIAGNOSTIC ET D’EVALUATION DES PARALYSIES LARYNGEES

Lawson Georges, Vincent Bachy, Sébastien Van Der Vorst, Marc Remacle,
Philippe Hanson

 Université Catholique de Louvain CHU de Mont-Godinne, Yvoir – Belgique

Georges.Lawson@uclouvain.be 

 

Objectif : Déterminer l’impact de l’électromyographie dans l’évaluation diagnostique et pronostique des paralysies Laryngées

Matériel et méthode : Analyse rétrospective de 185 dossiers de patients suivis pour une immobilité laryngée. Recueil des informations cliniques (dysphonie, dyspnée, position des cordes, présence ou non d’atrophie cordale, récupération ou non de la mobilité, délai de récupération).Analyse et corrélation des paramètres enregistrés à l’électromyographie avec l’évolution clinique individuelle.

Résultats : Nous avons observé, 58% d’immobilité unilatérale gauche, 26% d’unilatérale droite et 16% de bilatérale. 68% des cas présentaient une électromyographie positive contre 32% de normal. Les enregistrements comportaient : Des potentiels de dénervation enregistrés dans 40% des cas, des potentiels de recrutement absents dans 28% des cas ; un tracé simple dans 39% des cas et normal dans 33% des cas. Pour un suivi moyen de 24 semaines, la présence de potentiel de dénervation était significativement corrélée avec la persistance d’une immobilité cordale avec atrophie. Les symptômes et les paramètres électromyographiques sont significativement corrélés lorsque l’EMG est pratiquée plus de 6semaines après la date de survenu de l’évènement responsable de l’immobilité.

Conclusion : L’électromyographie laryngée est un examen pertinent et fiable pour l’évaluation des immobilités laryngées.

 

2013_ppt_06

 

L’EMG : UN OUTIL DE DIAGNOSTIC ET D’EVALUATION DES PARALYSIES LARYNGEES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *