IMPLICATIONS MULTIPLES DU MULTILINGUISME DANS LE BEGAIEMENT

Implications linguistiques, culturelles et affectives du multilinguisme dans les manifestations du bégaiement

Nadia Brejon-Teitler

Docteur en linguistique, Orthophoniste libérale, Tours

Le bégaiement est un trouble de la communication affectant la parole qui est alors caractérisée comme « disfluente ».  Or, ce terme (« fluent ») est utilisé en anglais pour parler d’un locuteur qui maîtrise parfaitement une seconde ou troisième langue. Que se passe-t-il lorsqu’une personne qui souffre de bégaiement parle plusieurs langues ? Il y aura alors sans cesse des interactions entre le multilinguisme et le bégaiement, le trouble se manifestant dans la plupart des cas différemment selon la langue parlée.  Les facteurs linguistiques ont un impact sur le bégaiement, avec des disfluences souvent majoritairement présentes dans une langue moins bien maîtrisée, mais il n’est pas rare, à l’inverse, d’avoir une absence de disfluences dans une langue en cours d’acquisition.  Des facteurs émotionnels associés à l’utilisation d’une certaine langue peuvent également majorer le trouble, amenant alors parfois le locuteur à modifier ses choix de langue, voire ses choix de vie en conséquence. Ces aspects sont à prendre en compte dans l’évaluation du bégaiement, avec une attention toute particulière aux aspects culturels. Enfin, les différences de manifestation du bégaiement en fonction de la langue parlée pourront avoir un impact sur les décisions thérapeutiques.

 

2014_09_brejon_teitler
IMPLICATIONS MULTIPLES DU MULTILINGUISME DANS LE BEGAIEMENT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *