MODIFICATION DE LA PAROLE APRES LARYNGECTOMIE PARTIELLE

Etude de l’assimilation régressive de voisement

Camille Galant1,2, Aude Lagier1,2, Laure Santini2, Antoine Giovanni1,2, Nicolas Fakhry1,2

1 : Laboratoire Parole et Langage, UMR 7309 (Aix en Provence)

2 : Service ORL, CHU Timone (Marseille)

camille.galant@gmail.com

 

Introduction : L’assimilation régressive de voisement est un phénomène de coarticulation normal inhérent au trait de voisement des consonnes obstruantes du français. Le but de notre travail était de l’analyser chez des sujets traités par laryngectomie partielle.Matériel et méthode : 4 groupes de sujets ont été comparés : sujets sains et laryngectomisés avec et sans accent méridional. Chaque sujet a lu un corpus de 24 séquences « nom monosyllabique – adjectif dissyllabique » favorisant ou non le phénomène. Nous avons mesuré le taux de voisement de la consonne C1 (finale du nom), sa durée et la durée de la voyelle pré-consonantique. Nous avons analysé les spectres de parole pour chaque sujet.

Résultats : Les sujets sains sans accent présentent une modification significative du taux de voisement dans les séquences assimilantes par rapport aux séquences canoniques à débit de parole spontané et accéléré. Les sujets sains avec accent présentent une modification du taux de voisement à débit accéléré. Les sujets LP ne présentent pas de modification du taux de voisement dans les séquences assimilantes. L’analyse du signal de parole par sujet a trouvé l’adjonction de schwa entre le nom et l’adjectif de la séquence à hauteur de 10% chez des sujets sains sans accent contre 30% chez des sujets laryngectomisés sans accents.

Discussion : Notre méthodologie met en évidence des modifications chez les sujets sains avec et sans accent méridional qui vont dans le sens de l’ARV mais ne retrouve en revanche pas de traces du phénomène chez les sujets LP. L’adjonction de schwa plus importante pour les sujets LP semble être une stratégie facilitatrice de production de parole.

Conclusion : Cette étude pilote confirme les modifications de parole induites par la laryngectomie partielle. D’autres études sont néanmoins nécessaires à la description et à la catégorisation de ces modifications.

 

2014_02_galant
MODIFICATION DE LA PAROLE APRES LARYNGECTOMIE PARTIELLE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *