Editorial du président Paul GIACCHERO

Chers amis,

Vous avez choisi de me nommer  président  de notre société savante pour l’année 2017. J’ai accepté cette tâche avec une grande joie, mais aussi une grande humilité.

Formé à l’école Franc Comtoise de Jean Claude Lafon, où l’audiophonologie régnait en maître, jeune interne je m’orientais plutôt vers l’otologie et la surdité ce qui se traduisit par une thèse sur la surdité profonde et les prothèses à compensation chères à mon maître. Néanmoins une année inter chu à Nice avec José Santini comme co interne, l’accueil reçu dans le service de François Demard et la confiance qu’il m’a toujours  témoignée finirent par me convaincre de renoncer à une carrière hospitalière et de délaisser les frimas de l’est. Je n’ai jamais regretté ce choix professionnel et climatique ! De retour au pays  au contact de Danielle Demard , je découvris les subtilités de l’examen laryngé à l’épipharyngoscope et la stroboscopie , l’acquisition de la voix oesophagienne, ou la mise en place des premières prothèses phonatoires. Mon orientation vers la phoniatrie et la laryngologie était née.

Je souhaite poursuivre l’action de mes prédécesseurs pour que notre discipline se développe toujours davantage, et soit mieux connue et appréciée des internes, chefs de cliniques, ORL et orthophonistes.

Pour cette année, je forme le vœu que chaque membre titulaire ou associé fasse l’effort de coopter un nouveau membre. Il nous faut, en effet, poursuivre ensemble un réel effort de recrutement vers les jeunes diplômés, orl ou orthophonistes.

De l’avis de tous, les manifestations organisées par notre société, en 2016, sous la présidence de Bruno Coulombeau, ont été un succès et je le remercie du travail effectué. On se souvient de la journée thématique  de printemps sur les immobilités laryngées organisée par Lise Crevier Buchmann et Antoine Giovanni, du congrès annuel à Lyon sur le voile du palais et, également des premières rencontres de phoniatrie à l’abbaye de Fontevraud organisées par Gérard Chevaillier.

En 2017, année du congrès mondial d’ORL à Paris, la phoniatrie et la laryngologie seront largement représentées. Le congrès annuel de notre société se tiendra à Nice, avec l’aide de l’institut Portmann, les vendredi 24 et samedi 25 novembre sur le thème « Redonner la voix ».

Ce sera l’occasion de faire le point sur les possibilités actuelles dont disposent les ORL, laryngologistes, phoniatres et orthophonistes pour restaurer la voix tant dans les pathologies laryngées malignes que dans les pathologies du mouvement des cordes vocales ou dans les pathologies dysfonctionnelles. Comme par le passé, la société souhaite favoriser la participation active des jeunes : internes, chefs de clinique, orthophonistes, qui sont dès à présent chaleureusement invités à présenter des communications. Avec l’aide du comité d’organisation, nous mettons d’ores et déjà, tout en œuvre pour que ces journées niçoises soient un succès dans une ville, chère à mon cœur, qui a été si cruellement meurtrie en 2016.

En ce mois de janvier qui s’achève, je suis encore dans les temps pour vous présenter mes vœux les plus sincères de bonheur et de sérénité.

Editorial du président Paul GIACCHERO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *