Congrés 2011

APPROCHE PHONIATRIQUE DE 4 CAS CLINIQUES

D’APHONIE ET DYSPHONIES IMPLIQUANT UN NERF RECURRENT M-A. Faure,   Paris faure.marieagnes.maf@gmail.com Le contexte clinique associe aphonie et dysphonies en relation avec des formes d’emprisonnement d’un nerf récurrent  en l’absence de tout contexte chirurgical antérieur : * une jeune femme née en

SCHWANNOME LARYNGE : A PROPOS D’UN CAS

R. Perouse, B. Coulombeau, Lyon. romainperouse@orange.fr Les auteurs rapportent le cas d’une patiente de 67 ans, enseignante active, sans antécédents particuliers, qui a constaté depuis plusieurs mois une dysphonie progressivement croissante, quoique non majeure (G1R2B0). L’examen stroboscopique, extrêmement difficile, permet

TRANSSEXUALITE

ACCOMPAGNEMENT LOGOPEDIQUE SUR LA « VOIX » DE LA TRANSFORMATION P. Descloux, S. Isoard-Nectoux, B. Matoso, L. Matthieu-Bourdeau, F. Schneider, V. Schweizer Unité de Phoniatrie et de Logopédie, Lausanne, Suisse Severine.Isoard@chuv.ch Depuis 2004,  l’Unité de Phoniatrie et de Logopédie du

ANALYSE PROSODIQUE DES PHENOMENES DE CONVERGENCE

LORS DE L’IMITATION DE LA VOIX PAR UN PROFESSIONNEL Joana Revis, Céline De Looze, Jean Abitbol, Antoine Giovanni CHU Timone, Marseille joana.revis@univmed.fr L’imitation de la voix d’un personnage connu repose sur la détection puis sur la reproduction d’un certain nombre

REINNERVATION DES PARALYSIES LARYNGEES UNILATERALES

A PROPOS DE 20 CAS J.P. Marie, N Bon Mardion, A Lagier,  Ph Brami, D Dehesdin, E Vérin. Service ORL et Chirurgie Cervicofaciale, UPRES EA 3830 GRHV, IFRMP 23, CHU Rouen. jean-paul.marie@chu-rouen.fr Objectifs: Dans les paralysies laryngées unilatérales, les techniques

ETUDE SPECTRALE DE LA PRODUCTION DE VOYELLES SOUTENUES

CHEZ DES LOCUTEURS SOUFFRANTS DE PARALYSIE RECURRENTIELLES APRES UNE OPERATION DE LA THYROÏDE Camille Fauth1,Béatrice Vaxelaire1, Jean-François Rodier2, Pierre-Philippe Volkmar2, Fayssal Bouarourou1, Fabrice Hirsch3, Rudolph Sock1 1 Université de Strasbourg, Institut de Phonétique de Strasbourg – France – IPS &

SUIVI EMBARQUE EN TEMPS REEL DE L’INCONFORT VOCAL

CHEZ DES PROFESSIONNELS DE LA VOIX I. Verduyckt1, C. Rungassamy1, M. Remacle1, T. Dubuisson 2 2Centre d’Audiophonologie, Université de Louvain, Cliniques Universitaires de Saint-Luc, Bruxelles, Belgique 3Laboratoire de Théorie des Circuits et Traitement du Signal, Faculté polytechnique, Université de Mons,

ELECTROMYOGRAPHIE DU LARYNX ET DYSPHONIE SPASMODIQUE

APPORT DANS LE DIAGNOSTIC ET LE TRAITEMENT A. Perrin Service de neurologie, Fondation Rothschild, Paris L’enregistrement de l’activité électrique des muscles laryngés permet le diagnostic puis le suivi des dysphonies d’origine dystonique et est indispensable à la bonne localisation de

DYSTONIE – TREMBLEMENT : ETAT DES LIEUX EN NEUROLOGIE

Trocello J-M. Service de Neurologie. Centre national de référence pour la maladie de Wilson. Hôpital Lariboisière. Paris. Certains termes médicaux définissent à la fois un symptôme et une maladie ce qui entretient une ambiguïté nosologique. Le tremblement essentiel, mouvement anormal

CONTINUUM ENTRE DYSPHONIE SPASMODIQUE, DYSFONCT. ET TREMBLANTE

G. Chevaillier Hôpital Lariboisière, Paris Si la dysphonie spasmodique en adduction (DSAd) est une entité pathologique dont l’origine neurologique est assez bien connue des phoniatres, elle pose néanmoins des problèmes de diagnostic différentiel et de traitement, dans certaines formes évoluées

UN CURIEUX CAS CLINIQUE DE DYSPHONIE EN VOIX CHANTEE

DYSPHONIE SPASMODIQUE DU CRICO-THYROÏDIEN Yves Ormezzano 74, rue Vaneau, 75007 Paris orl@ormezzano.fr Nous présentons le cas clinique d’une chanteuse lyrique professionnelle qui, depuis plusieurs années, a perdu des notes dans le haut de sa tessiture en voix chantée, ce qui

MYOCLONIES LARYNGEES IATROGENES

Marie-Claude Monfrais-Pfauwadel Consultation du bégaiement, Laboratoire Voix/Parole/Déglutition, HEGP, Paris mc.monfrais@gmail.com Introduction : Dans le cadre d’un recueil systématique de données sur les bégaiements acquis, l’auteur a été amenée par deux fois dernièrement à examiner des patients ayant été traités par de

LA DOSIMETRIE VOCALE

QUANTIFICATION DE L’USAGE VOCAL CHEZ DES ENSEIGNANTS Angélique Remacle, Dominique Morsomme, Marie Simon, Camille Finck Unité Voix et Orthodontie, Université de Liège, Belgique Service ORL, Centre Hospitalier Universitaire de Liège, Belgique angelique.remacle@ulg.ac.be Objectifs : La dosimétrie ou accumulation vocale est un

RADIO CINEMA ET TROUBLES DE LA DEGLUTITION

INTERET DU RADIOCINEMA APRES EVALUATION FIBROSCOPIQUE SYSTEMATIQUE DANS LE BILAN DES TROUBLES DE DEGLUTITION D’ORIGINE NEUROLOGIQUE Patrick Hamon, Marc Lefort, Brigitte Perrouin-Verbe Service de medecine Physique et de rééducation CHU Nantes dr.patrick.hamon@wanadoo.fr Objectifs : Détermination des indications du radiocinéma dans l’évaluation

ECHELLES FONCTIONNELLES ET D’AUTO-EVALUATION DE LA DYSPHAGIE

Lauren Paillusseau, Doriane Corthay, Christophe Tessier, Stephanie Borel, Lise Crevier-Buchman Unité Voix, Parole Déglutition, service ORL, HEGP, Paris laurengarnier2006@yahoo.fr, dcorthay@hotmail.fr Objectifs : Notre étude s’inscrit dans une démarche d’amélioration de l’évaluation de la dysphagie et a pour objectif de dégager l’intérêt

ANALYSE DES TROUBLES ARTICULATOIRES DES PARALYSIES FACIALES

Marina Robert1, Julie Mauclair2, Elodie Lannadere1,  Frédéric Tankéré3, Georges Lamas3, Peggy Gatignol1 1Orthophonistes – Service ORL – Hôpital Pitié Salpêtrière 2MCU, laboratoire LIPADE, Université Paris Descartes 3ORL – Service ORL – Hôpital Pitié Salpêtrière  marinarobert35@gmail.com Introduction: L’étude des troubles articulatoires