EVALUATION DE LA QUALITE DE VIE APRES BPTM

Lucie Breil, Hélen Crepin, Martine Smadja, Lise Crevier-Buchman

Unité Voix Parole Déglutition, Service ORL, Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris

Objectif 

La Bucco-pharyngectomie trans-mandibulaire (BPTM), chirurgie pour tumeurs avancées de l’oropharynx, peut entraîner des séquelles fonctionnelles susceptibles d’altérer la qualité de vie des patients. L’objectif de notre étude est d’évaluer les capacités fonctionnelles et la qualité de vie des patients après BPTM et de mettre en évidence d’éventuelles corrélations entre le ressenti des patients et l’évaluation objective.

Méthode

Cette étude porte sur 16 patients à 3, 6, 9 ou 12 mois post-opératoires et comprend :

– d’une part, une évaluation des capacités fonctionnelles à travers un examen clinique des praxies, de la déglutition et une analyse perceptive de la parole.

– d’autre part, un questionnaire d’auto-évaluation de la qualité de vie spécifique de la pathologie cancéreuse (l’EORTC QLQ-C30 et H&N35) et, un questionnaire d’auto-évaluation du handicap vocal (le VHI).

Résultats et Conclusion

Le ressenti des patients n’est pas toujours en adéquation avec les capacités fonctionnelles objectives. Les questionnaires d’auto-évaluation pourraient alors être une approche complémentaire pour orienter la prise en charge des patients après BPTM.

2006_02

EVALUATION DE LA QUALITE DE VIE APRES BPTM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *