ADAPTATION DU “VOICE HANDICAP INDEX” A LA VOIX CHANTEE

Dominique Morsomme*, Martine Gaspar*, J. Jamart**, Marc Remacle**, Ingrid Verduyckt*

*Centre d’auphonologie des cliniques universitaires Saint Luc, Bruxelles, Belgique

**Centre de biostatistique et documentation scientifique, Mont-Godinne, Yvoir, Belgique

dominique.morsomme@clin.ucl.ac.be

Le V.H.I. de Jacobson et al. ne traduit pas les difficultés éprouvées par le chanteur. L’étude présentée ici est l’aboutissement de 5 travaux visant à l’adaptation de l’index à la voix chantée. Chaque étude a évalué la fiabilité et la cohérence des items. Morsomme et Gaspar ont proposé une nouvelle version dont les items ont été reformulés dans le but de rendre cet outil accessible à tous les chanteurs dysodiques ou non. Nous avons évalué la fiabilité et la cohérence interne de cette dernière mouture, sur une population de 192 chanteurs classiques et 27 non chanteurs. Pour la validation de l’échelle, la comparaison des scores moyens aux deux tests montrent que les résultats du retest est significativement inférieurs pour la sous échelle fonctionnelle (p=0.013) et le score global (p=0.006). Nous observons une bonne stabilité test/retest (ICC: E Fonctionnelle:0.869, E Emotionnelle: 0.846, E Physique: 0.85, Score Global: 0.878/ Rho de Spearman F: 0.855, E: 0.834, P: 0.858, G: 0.886). La cohérence interne de chaque sous échelle (Cronbach’s alpha) est bonne (>0.80). Les corrélations entre les 3 sous échelles sont assez élevées (FvsE: 0,613 /EvsP: 0,737/ FvsP: 0,693). Chaque sous échelle mesure une dimension particulière tout en restant homogène entre-elles. La différence test-retest entre les chanteurs et les contrôles est non significative. Au test de Levene le groupe contrôle a une plus grande variabilité de réponses pour le score globale (p=0.02), les E fonctionnelle (p<0 .001) et physique (p=0.009). Trois variables font augmenter significativement les résultats: être soliste (F:p=0.046; E: p=0.002; P: p=0.056; G: p=0.006), être amateur (F:p<0.001; E: p=0.019; P: p<0.001; G: p=0.001), et avoir une plainte vocale (F, E, P et G: p<0.001). En conclusion, le V.H.I. adapté aux chanteurs se révèle fiable, valide et adapté à la population de chanteurs classiques.

09_morsomme

ADAPTATION DU “VOICE HANDICAP INDEX” A LA VOIX CHANTEE

Un commentaire sur “ADAPTATION DU “VOICE HANDICAP INDEX” A LA VOIX CHANTEE

  • 24 mars 2019 à 18 h 03 min
    Permalink

    Bonjour,
    Orthophoniste à Evreux ( France, 27) je vous joins sur le conseil d’Antoine Renard pour savoir si vous avez une expérience avec des patients ou des éléments d’information concernant les dystonies laryngées et leur rééducation.
    Un patient dystonique qui ne communiquait que par pictogrammes et écriture a pu parler grâce aux séances d’orthophonie. Je voudrais croiser si possible cette expérience avec celle d’autres orthophonistes prenant en charge des dystoniques. Merci de votre aide. Bien cordialement

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *