APPORT DE LA CAMERA A HAUTE VITESSE EN COMPARAISON AVEC LA STROBOSCOPIE

Marc Remacle, Dominique Morsomme

Centre d’audiophonologie, Cliniques St Luc, Université de Louvain, Belgique

remacle@orlo.ucl.ac.be

Introduction

La stroboscopie est indispensable au bilan des troubles de la voix affectant les cordes vocales. Elle est toutefois basée sur la reconstitution d’une image ne représentant pas la réalité. Sur ce plan la caméra à haute vitesse permettant d’observer des cycles vibratoires réels lui est supérieure. Les problèmes techniques : coût, stockage et traitements des images… n’ont pas permis sa diffusion et son emploi pour la phoniatrie clinique. Nous présentons la comparaison des enregistrements obtenus avec la  caméra à haute vitesse Wolf  avec ceux acquis avec le stroboscope (strobobase) de la même firme

Matériels et méthodes

La caméra à haute vitesse Wolf (Knittligen, Allemagne) permet d’enregistrer des séquences de 2 sec soit de 4000 ou de 2000 images /s. L’enregistrement est en couleur.

L’examinateur peut choisir parmi ces 2 s une séquence pertinente pour stockage dans le disque dur et analyse complémentaire. Les analyses complémentaires sont essentiellement la kymographie et la mesure de l’écartement du bord libre des cordes vocales ou cours de la séquence. Cette dernière mesure est traduite de manière graphique, évoquant l’electroglottographie. La mesure est faite simultanément à la partie antérieure, médiane et postérieure des cordes vocales.

Le strobobase est basé sur un système de shutter activé classiquement par un microphone de contact.

Trente-cinq patients représentant l’ensemble de la pathologie bénigne des cordes vocales ont été enregistrés successivement avec les 2 systèmes. La qualité de l’image, la contribution au diagnostic et au traitement ont été observées avec les 2 systèmes.

Résultats

Dans tous les cas  la qualité de l’image stroboscopique est nettement supérieure à celle de la caméra à haute vitesse, celle-ci ne disposant pas d’assez de pixels.

Dans aucun cas la caméra à haute vitesse n’a modifié le diagnostic.

La caméra à haute vitesse apporte toutefois des renseignements supérieurs à la stroboscopie en cas de béance glottique (paralysie, encoche, presbyphonie…) grâce à la kymographie et à l’analyse de l’écartement des cordes vocales.

Sur 17 cas de béance glottique, la décision thérapeutique a été modifiée 4 fois après examen à la caméra à haute vitesse.

Discussion

La caméra à haute vitesse de modèle Wolf ne peut remplacer la stroboscopie dans l’état présent. Elle est un complément utile pour l’étude des béances glottiques en permettant une meilleure observation des phases d’ouverture et de fermeture. Elle contribue ainsi à la décision thérapeutique. Le choix subjectif d’une séquence parmi les 2 s enregistrées peut être un biais important.

05_remacle

APPORT DE LA CAMERA A HAUTE VITESSE EN COMPARAISON AVEC LA STROBOSCOPIE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *